Comprendre la fibre : Qu’est-ce que FTTH – FTTO – FTTE – FTTB ?

Comprendre la fibre

Qu’est-ce que FTTH – FTTO – FTTE – FTTB ?

L’objectif de cet article est de vous aider à vous y retrouver entre les différents acronymes d’abonnements fibre utilisés et de comprendre ce qui se cache derrière.

Sommaire :

  1. La fibre optique, le très haut débit à la vitesse de la lumière
  2. Vitesse et latence : bien comprendre la différence et les importances respectives pour mon besoin Internet.
  3. Les différentes offres commerciales
    • FTTH
    • FTTO
    • FTTE
    • FTTB
  4. Comment savoir si la proposition que j’ai reçue est une FTTO/FTTH ou autre ?
  5. En résumé, que choisir ?
  1. La fibre optique, le très haut débit à la vitesse de la lumière

La fibre optique est un support permettant de transmettre des données à très haut débit. Depuis 2007, elle révolutionne l’utilisation d’Internet sur le territoire français. Elle a vocation à remplacer le cuivre qui est visé par un plan de suppression de la part du gouvernement. Le déploiement de la fibre nécessite la création d’un nouveau réseau totalement indépendant, que cela soit un réseau téléphonique ou câble. Sur ce réseau, les données peuvent être transmises rapidement sur des milliers de kilomètres.

En effet, il s’agit d’un lien optique constitué de fils en verre ou en plastique, de l’épaisseur d’un cheveu. Cette technologie offre un débit de 1 Gbit/s descendant (téléchargement des données depuis Internet), soit un peu plus de 45 fois le débit maximal permit par l’ADSL (22 Mbit/s). Contrairement à l’ADSL et au VDSL, la fibre optique n’est pas sensible aux perturbations électromagnétiques et son signal n’est pas atténué par la distance entre le site du client et le point de raccordement.

Une fois associée au réseau de communication d’un fournisseur d’accès à Internet, la fibre optique préserve quasiment l’intégralité de son flux. Ainsi, elle devient une véritable solution aux besoins en très haut débit. Elle émet et reçoit en effet, plusieurs Gigabits par seconde. Tandis que la technologie ADSL s’atténue avec la distance, la fibre optique devient la technologie internet la plus efficace pour les entreprises et les particuliers.

2. Vitesse et latence : bien comprendre la différence et les importances respectives pour mon besoin Internet.

Avec le débit, la latence est l’une des deux composantes à savoir pour juger d’une bonne connexion à Internet. C’est une mesure de délai. Et, en général, la latence mesure le temps nécessaire pour qu’un paquet de données soit transmis de l’émetteur au destinataire et renvoyé à l’émetteur. A ne pas confondre avec le débit qui correspond à la quantité de données qui sont transmises dans un temps donné.

Concernant le débit, plus il est élevé, meilleure sera la connexion à Internet. Pour la latence, c’est tout l’inverse. Plus elle faible, mieux c’est. Dans l’idéal, la latence doit être aussi proche de 0 que possible car, plus elle sera élevée, plus elle affectera les performances du réseau. Si le temps de latence est important, cela peut créer un décalage entre les actions réalisées et leur affichage à l’écran.

Pour connaître le temps de latence de sa connexion à Internet, le plus simple et rapide est de faire un test de débit. Vous vous demandez quel est le débit réel de votre connexion internet ? Mesurez et analysez la vitesse de votre connexion ADSL ou fibre grâce par exemple au test de débit Ariase. Ce speed test internet calcule les débits de votre ligne en réception, en émission et évalue ainsi la vitesse de transfert de votre connexion à un instant t. Mais, ce test va également vérifier le temps de latence entre votre ordinateur et le serveur auquel il est relié. Voici le site internet à utiliser pour réaliser le test : https://www.ariase.com/box/test-vitesse.

Point d’attention : en général, les réseaux câblés (Éthernet) ont tendance à avoir une latence plus faible que les réseaux sans-fil (WiFi), notamment le 2,4Ghz. Pour une meilleure latence, donc, privilégiez les réseaux filaires.

3. Les différentes offres commerciales

La fibre optique peut être proposée de différentes manières, en fonction des besoins des usagers. On parle ainsi de FTTH, FFTO, FFTE et FTTB.

  • FTTH

FTTH, acronyme de « Fiber To The Home » ou « Fibre à la maison » est la fibre optique mutualisée pour les particuliers ou pour des usages professionnels modérés. Elle s’est développée depuis les années 1980 pour répondre aux exigences croissantes du monde moderne en matière de réseaux et d’accès internet. Aujourd’hui, l’utilisation de solutions FTTH continue de progresser. Les débits sont asymétriques et peuvent atteindre jusqu’à 1Gbps en descendant (download) et plusieurs centaines de Mbps en montant (upload). Ce réseau fibre jouie d’une garantie de service en best effort au même titre que l’ADSL.

La FTTH est l’installation et l’utilisation de la fibre optique à partir d’un point central directement vers des bâtiments individuels tels que des résidences ; ainsi que des immeubles d’habitation et des entreprises pour fournir un accès Internet à haut débit. La FTTH augmente considérablement les vitesses de connexion disponibles par rapport au cuivre que l’on retrouve dans l’adsl etc. La caractéristique principale du FTTH est qu’il connecte la fibre optique directement aux bâtiments. Votre entreprise est connectée de bout en bout en fibre optique jusqu’au dernier kilomètre. A la différence comme décrit plus bas, d’avec le FTTE ou le débit est partagé par plusieurs entreprises et se termine au final sur un accès cuivre sur le dernier kilomètre.

Comment savoir si je suis éligible à la fibre FTTH ? Il suffit de se rendre sur le site https://cartefibre.arcep.fr . La carte des déploiements fibre (FTTH) vous permet de visualiser la couverture des communes en réseaux FTTH. En un clic sur une commune, vous pouvez accéder aux informations détaillées de couverture pour la commune visée. Pour vérifier si votre commune est éligible à la fibre FTTH, il vous suffit de rentrer son nom dans la barre de recherche. Vous verrez alors apparaitre différentes couleurs selon le taux de locaux raccordables. Pour plus d’information, cliquez sur votre commune et retrouvez alors un certain nombre de données comme les locaux raccordables, la couverture, l’opérateur d’infrastructure, etc.

Point d’attention sur la fibre FTTH : Un seul accès fibre possible pour une adresse physique à la différence de l’ADSL qui permet de tirer plusieurs lignes sur un même bâtiment. De plus, le technicien en charge de l’installation ne passera qu’une fois en utilisant les gaines existantes ou bien par les passages aériens en s’appuyant sur les poteaux existants.

  • FTTO

La fibre optique FTTO « Fiber To The Office » ou « Fibre jusqu’au bureau » est une fibre dédiée avec des débits symétriques, qui s’adresse aux entreprises nécessitant une sécurisation maximale du réseau professionnel, avec des besoins de transferts de données élevés. La FTTO désigne donc un réseau fibre optique 100% dédié aux entreprises et à leurs exigences professionnelles : sécurité, flexibilité et performance. L’approche 100% professionnelle de la fibre dédiée FTTO permet donc une installation sur mesure, à l’image d’une entreprise et de ses besoins actuels et futurs. Elle optimise l’efficacité des outils de travail et facilite la collaboration des utilisateurs quels que soient leurs usages.

La fibre professionnelle dédiée n’est pas commercialisée pour les particuliers : c’est une technologie très onéreuse qui répond aux besoins des grandes structures qui dépendent d’une connexion internet efficace et qui ne peuvent pas se permettre de subir des pannes.

La FTTO, avec ses débits symétriques parmi les plus élevés, peut être utile, dans de nombreux domaines, par exemple :

  • L’utilisation de la VOIP,
  • L’utilisation de la connexion par plusieurs dizaines de personnes simultanément,
  • L’envoi de documents volumineux,
  • L’hébergement cloud de ces mêmes documents,
  • L’obtention d’un débit symétrique (débit équivalent en download et upload),
  • La vidéoconférence à plusieurs et le partage d’écran en temps réel,
  • L’utilisation de certains logiciels et certaines applications,
  • Le transfert d’images et de vidéos en très haute-définition.
  • FTTE

La FTTE « Fiber To The Entreprise » ou « Fibre jusqu’à l’entreprise » est une fibre destinée pour des usages professionnels classiques, avec des débits importants. Elle est destinée exclusivement aux entreprises et aux services publics. Elle permet de raccorder en très haut débit des TPE et PME, mais également des administrations et leurs bâtiments. Cette fibre correspond à la FTTO avec des débits asymétriques de minimum 200Mbp/s en download et 20Mbp/s en upload.

Parmi les nombreuses offres différentes reposant sur la technologie de la fibre optique, la FTTE, elle, se distingue par son architecture. Elle permet de bénéficier d’une fibre dédiée, tout en s’affranchissant des limites d’une fibre mutualisée classique.

La FTTE bénéficie :

  • D’une fibre dédiée à ses besoins
  • De débits montant et descendant asymétriques
  • D’abonnements au débit personnalisable
  • D’une garantie de temps de rétablissement.

Point d’attention sur la fibre FTTE : Elle est souvent commercialisée par les opérateurs sous le titre générique de fibre mais ne présente pas la qualité professionnelle de la FTTO, notamment la garantie de débit très utile pour allouer des bandes passantes à des applicatifs et des besoins métiers.

  • FTTB

La fibre FTTB « Fiber To The Building » ou « Fibre jusqu’au pied d’immeuble » désigne une installation de câble à fibre optique qui apporte la fibre à un bâtiment. A partir de là, les entreprises ou les personnes qui vivent dans des appartements, recevront une connexion par le biais d’autres câbles. Ces câbles sont généralement en cuivre mais d’autres types de câbles peuvent être utilisés. On dit souvent que ce réseau est un hybride fibre/câble coaxial.

En effet, elle n’arrive pas jusqu’au logement ou jusqu’au local professionnel. Ce type de fibre est utilisé pour connecter des immeubles d’habitation et d’autres grands bâtiments. Son câble appelé câble coaxial, ne permet pas d’atteindre les mêmes performances que la fibre optique en termes de débit. Cependant, ce mode de raccordement permet tout de même de proposer des débits de plusieurs centaines de Mbit/s pour des coûts nettement inférieurs à la fibre optique.

  • Comment savoir si la proposition que j’ai reçue est une FTTO/FTTH ou autre ?

Vous avez reçu une proposition pour installer la fibre optique dans votre entreprise mais vous ne savez pas à quelle offre elle correspond ?

Voici quelques conseils pour les différencier facilement :

FTTH :

  • Les débits sont asymétriques : le débit descendant est plus élevé que le débit montant,
  • La bande passante est mutualisée et les débits sont non garantis : le débit annoncé est le débit maximum techniquement possible, mais cette capacité est mutualisée entre plusieurs clients. Les débits restent très souvent cependant excellents entre 600M et 1Gb,
  • Elle n’inclue pas ou peu de support, et ne proposent pas de Garantie de Temps de Rétablissement (GTR).

FTTO :

  • Les débits symétriques et surtout garantis, permettent le bon fonctionnement des applications métier,
  • La boucle locale est dédiée, assurant qualité de service et sécurité,
  • Elle propose une GTR en général de 4h, garantissant un rétablissement rapide des connexions en cas d’incident.

FTTE :

  • Les débits sont asymétriques et non garantis,
  • La boucle locale est mutualisée,
  • Elle offre un certain niveau de support et des GTR allant de 4 à 24 heures en fonction des opérateurs.

FTTB :

  • Les débits sont asymétriques,
  • Le réseau est qualifié d’hybride :  fibre/cuivre.

5. En résumé, que choisir ?

Il faut avant tout choisir l’offre commerciale qui correspond au besoin recherché, consommation des applications internes à l’entreprise, utilisation de la voix sur IP (VOIP), nombre de postes (et pas uniquement les PVC mais aussi les imprimantes, les tablettes et les accès des laptops, téléphones mobiles etc). Le BYOD (Bring Your Own Device) a largement influé sur les besoins de bande passante et de leurs gestions dans les IT des entreprises. En bref voici les points importants à retenir :

  • La FTTO est disponible presque partout en France et est plus onéreuse. Des frais de mise en service peuvent s’appliquer et représenter des sommes importantes de plusieurs centaines ou milliers d’euros,
  • La FTTH quant à elle, ne couvre pas tout le territoire bien que son déploiement en France est de plus en plus rapide. Elle sera de plus en plus présente et remplacera à terme l’adsl qui disparaitra complétement,
  • Le fait d’avoir des garanties et des débits symétriques permet une utilisation professionnelle de l’internet et permet de répondre aux besoins des métiers,
  • La FTTE et la FTTB sont moins adaptés à un usage professionnel mais sont tout de même commercialisés sous l’appellation fibre qui reste cependant un peu trompeuse quand aux débits réellement disponible par exemple pour moins cher en FTTH.