5 conseils pour améliorer la vitesse de votre réseau

Les mises à jour intempestives

L’une des principales raisons des lenteurs réseaux est que le système a connue de multiples mises à jour, qui ajoutent à chaque fois de nouvelles fonctions ou qui en sécurisent l’utilisation, et qui nécessitent plus de ressources matérielles qu’à l’état original.

L’utilisation de postes vétustes

En parlant de ressources matérielles précedemment, l’utilisation de postes vétustes peut également être une cause qui ralentira la vitesse de votre réseau considérablement. Par exemple, des ordinateurs avec des processeurs faibles : Intel Pentium et Intel i3 d’anciennes générations.

L’utilisation des données d’entreprise

Selon l’utilisation faites de vos données entreprise, la performance du réseau peut grandement fluctuer. Selon l’utilisation des données d’entreprise, la qualité du réseau pourrait ne pas être capable de traiter chaque paquet dans le trafic de façon optimale. Cela peut représenter un énorme problème si l’entreprise dépend uniquement de la connexion à Internet pour ses applications critiques ou à celles qui sont sensibles aux temps de latence. Dans le cas par exemple du DMS, il pourrait avoir besoin de beaucoup de bandes passantes et sa performance dépendra donc de la qualité du réseau.

L’architecture réseau

L’architecture de réseau jour un rôle très important dans le système réseau. Une architecture de réseau robuste facilitera la fonctionnalité des niveaux de système ainsi que la robustesse, l’extensibilité et l’évolution d’un logiciel et de ses composantes matérielles. Si l’architecture réseau est mal adaptée aux besoins de l’entreprise, la performance du réseau peut se dégrader. L’un des exemples typiques d’une mauvaise architecture réseau est lorsque les bornes WiFi sont mal installées. Par exemple si votre borne WiFi se trouve cachée derrière un comptoir, ou bien dans une petite pièce étroite, cela entraînera des interférences de signal et donc des lenteurs réseaux.

Problèmes externes

Pour finir, il faut également prendre en compte les problèmes qui peuvent venir de l’extérieur du réseau. Par exemple, les serveurs DHCP ou DNS. Un problème classique venant des serveurs DHCP ou DNS est que la localisation du serveur est loin de votre site. Le trafic pour demander les informations depuis un serveur DNS pourrait prendre donc plus de temps en raison de la distance entre le serveur DNS et votre site.