4 astuces pour identifier
les e-mails frauduleux

269 milliards : c’est le nombre d’e-mails qui ont été envoyés en 2017 dans le monde.

Parmi eux, on compte entre 55% et 95% de courriers indésirables, aussi appelés spam. En effet, aujourd’hui, nos boîtes de réception sont de plus en plus envahies par les e-mails publicitaires mais pas que. On voit également émerger depuis quelques temps des e-mails piégés ayant généralement pour but d’obtenir vos informations personnelles. Bien souvent, ces e-mails proviennent de personnes malveillantes se faisant passer pour de grandes sociétés mais également des organismes financiers. Ce phénomène est appelé phishing ou encore hameçonnage.

Afin de vous protéger de ces e-mails frauduleux, notre équipe d’experts vous communique 4 astuces pour les repérer plus facilement.

4 astuces pour identifier les e-mails frauduleux - CityPassenger

1. L’adresse e-mail de l’expéditeur :

Avant de prendre connaissance de l’e-mail en question, portez attention à l’adresse de l’expéditeur. Celle-ci peut vous fournir des indices. En effet, si elle comporte des fautes d’orthographe (ex : service.alret@free.fr), il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une tentative de phishing.

2. Les URLs présentes dans l’e-mail :

La plupart du temps, les e-mails frauduleux contiennent un ou plusieurs URLs sur lesquelles il vous sera demandé de cliquer afin de renseigner vos informations personnelles telles que vos coordonnées bancaires. Attention, ne cliquez pas sur le lien, il pourrait s’agir d’un virus ! Pour contrôler la véracité d’une URL, il vous suffit simplement de survoler le lien avec votre souris. Ainsi, l’adresse du site en question s’affichera dans la barre grisée, située en bas de votre fenêtre. Si par exemple l’expéditeur prétend être votre banque mais que le lien sur lequel on vous demande de cliquer ne semble pas être l’adresse officielle de l’établissement bancaire, ne prenez pas le risque de cliquer dessus !

3. Les fautes d’orthographe :

Vous vous doutez bien qu’un e-mail provenant de votre banque ou d’un établissement public est au préalable vérifié au niveau de l’orthographe et de la grammaire. Si le message que vous avez reçu est rempli de fautes d’orthographes ou contient des tournures de phrases incorrectes, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’un e-mail piégé.

4. On vous demande de l’argent :

L’un des principaux indices d’un e-mail frauduleux est lorsque de l’argent vous est réclamé. Notez que jamais une banque ne vous demandera vos coordonnées bancaires par e-mails.

En conclusion, même si un e-mail ne présente aucun de ces indices, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas question d’un e-mail frauduleux. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre organisme bancaire ou tout autre établissement qui vous demanderait des informations personnelles.

Adrien, Expert Technique à CityPassenger

Retrouvez nos derniers posts :

ArticlesConseils de l’expertDéfinitions